film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Arabat - Prises de terre
© Éditions Isabelle Sauvage
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Caroline Cranskens

IMAGE

Caroline Cranskens

SON

Elodie Claeys

MONTAGE

Caroline Cranskens, Elodie Claeys

MUSIQUE ORIGINALE

Joao Desmarques

PRODUCTION / DIFFUSION

Éditions Isabelle Sauvage

PARTICIPATION

Région Bretagne

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Éditions Isabelle Sauvage

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Prises de terre se passe uniquement à la lisière et à l'intérieur des Monts d'Arrée (en Bretagne). C'est une exploration de quelques cellules vivantes (humaines et non humaines) parmi une profusion infinie. Sachant que nous venons d'une autre histoire. C'est-à-dire de la grande ville de Lille implantée dans une région dont le passé industriel a durement marqué les paysages et les gens. Pour une rare fois, nous avons du recul et du temps. Au fil des rencontres et des saisons, nous pouvons observer les liens qui existent là. Quelle conscience ont les habitant(e)s de ce que le territoire a à leur offrir ? Dehors et dedans. Du côté ensoleillé et dans les zones d'ombres. Une éleveuse de vaches, un artisan boulanger, des éditeurs de poésie, un planteur d'arbres, une herboriste, des café-libraires, une aubergiste depuis x générations, une élève de troisième, etc. nous parlent.
Tout comme les animaux, les plantes et les éléments à leur façon. Au rythme du vent, des clairs-obscurs, du chant du courlis cendré, les histoires de vies entrent en résonance et en contradiction avec les aspirations et les colères du présent. Comment faire le pont entre les actes et les paroles, les individus et les foules, la nature et la nature humaine ? Comment filmer le geste, la parole, le silence, leur redonner leur place ? Le film est pour nous avant tout un moyen de créer du lien, d'apprendre à se connaître et à se reconnaître, de façon magnétique et mouvante
.