film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Bondieu
© Ty Films
1/6
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Oona Spengler

IMAGE

Sarah Balounaïck

SON

Sarah Balounaïck

MONTAGE

Oona Spengler

PRODUCTION / DIFFUSION

Ty Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Ty Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

C'était en 2013. Oona Spengler débarquait à Mellionnec, en centre Bretagne, après bien des voyages à travers le monde. C’est à ce moment précis qu’elle rencontre Bondieu. Pas plus terre à terre que Bondieu ! L’incarnation du bon sens paysan, des vérités simples assénées avec désarmante sincérité. "Quand il pleut je m’ennuie ! La première chose que je fais le matin, c’est la revue du jardin ! Faut bien mettre les organes à l’épreuve !"
On sent que pour la réalisatrice, la rencontre de Bondieu, c’est la rencontre avec le pays, une sorte d’atterrissage. Elle pensait ne rester que quelques jours...
En même temps que son personnage c’est la nature qu’elle embrasse, une nature avec qui Bondieu vit en osmose. D’un geste il balaye le paysage en disant "C’est beau… vous pouvez tout filmer !" La caméra d’Oona Spengler récolte ainsi consciencieusement les herbes qui ondulent sous le vent, l’écorce d’un chêne et les planches de l’appentis, craquelées par des années d’intempéries..
La vie du vieil homme défile au gré de l’évocation de ses premières fois : la camaraderie, l’amour, la guerre, le travail et le jardin… Bondieu est toujours bien vivant, émoustillé par l’attention que lui porte la jeune femme, mais la nostalgie guette et l’appréhension aussi quand elle le place devant son horizon, quelques années encore. Y aura-t-il d’autres premières fois ?
L’évidence qui pointe au terme de ce film c’est le bonheur qu’ils ont eu tous deux, filmeuse et filmé, à vivre cette expérience du portrait.