film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
The Giverny Document (Single Channel)
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ja'Tovia M. Gary

IMAGE

Mia Cioffi Henry

SON

Emily Strong

MONTAGE

Ja'Tovia M. Gary

MUSIQUE ORIGINALE

Nelson Bandela, Dyani Douze

PRODUCTION / DIFFUSION

Ja'Tovia M. Gary, Spell Number Seven

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Spell Number Seven

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Tourné en décor naturel à Harlem et dans les jardins historiques de Monet à Giverny, ce poème aux multiples textures cinématographiques est une réflexion sur l’intégrité physique et la virtuosité créative des femmes noires.

"Des rues du Harlem d’aujourd’hui aux jardins de Claude Monet à Giverny, le film s’interroge sur ce qu’est la vie dans un corps de femme noire et le fait de porter le fardeau d’un passé et d’un présent raciste, mais aussi celui d’une histoire des représentations artistiques objectifiantes. Mettant son propre corps à l’écran – et en ligne de mire – l’artiste Ja’Tovia M. Gary montre la vulnérabilité, la douleur et la colère, tout en célébrant la force que représente le fait d’aller de l’avant."
(Nicholas Elliott - Festival de Locarno)

Filmed on location in Harlem and in Monet’s historic gardens in Giverny, this multi-textured cinematic poem meditates on the bodily integrity and creative virtuosity of black women.

"From the streets of present-day Harlem to Claude Monet’s garden at Giverny, the film asks what it is to live in the body of a black woman, bearing the weight not only of a racist past and present, but of a history of objectifying artistic representation. By putting her own body on screen − and on the line − artist Ja’Tovia M. Gary channels vulnerability, pain, and anger while celebrating the potential to move forward."
(Nicholas Elliott - Locarno Festival)

Distinctions