film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dream Away
© Monokel / WDR / Fig Leaf Studios / Fruitmarket Arts & Media GmbH
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Marouan Omara, Johanna Domke

IMAGE

Jakob Beurle

SON

Erik Gierich

MONTAGE

Louly Seif

MUSIQUE ORIGINALE

Bilgehan Özis

PRODUCTION / DIFFUSION

Monokel, Fruitmarket Arts & Media GmbH, Fig Leaf Studios, WDR - Westdeutscher Rundfunk

PARTICIPATION

Doha Film Institute

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Wide Management

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Ces dernières années, le déclin du tourisme de masse en Égypte a quasiment fait disparaître de la carte des vacances la station balnéaire de Sharm El Sheikh. Pourtant dans un hôtel tentaculaire aux allures de parc d’attractions, où "personne ne trouve un véritable amour", le personnel demeure, malgré les salaires au rabais et l’absence de clients. Chaque jour, chacun prend sa place, présente le cours de danse au bord de la piscine, lance un set de DJ, prépare les tables de massage, nettoie des salles vides… Marouan Omara et Johanna Domke suivent de près les activités d’un groupe de jeunes employés mais s’intéressent aussi à scruter leurs sentiments, étendant l’étrange réalité des lieux et de leurs vies dans des séquences surréalistes. Prometteur premier long métrage sur les fantômes d’une nouvelle génération.

It hasn’t been so very long since rich tourists from around the world came to stay in the luxury hotels of Sharm El Sheikh. But the Arab Spring and the confusion of the post revolutionary period quickly robbed the southern tip of the Sinai Peninsula of its charm as a go-to summer resort. An Egyptian filmmaker and a visual artist from Germany demonstrate that partially staging their work needn’t be at odds with authenticity. In their documentary, saturated with elements of surreal fiction, they set out to visit the last inhabitants of the shimmering city of ghosts – resort employees who feverishly dream among the abandoned hotel suites. How hard is it to balance a traditional lifestyle with the unbridled liberalism of a place in a Middle Eastern wasteland where an island of Western razzle-dazzle is slowly sinking?
(Martin Horyna)

Distinctions