film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely : la fée et le machiniste
© France.tv studio
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Catherine Aventurier

AUTEUR(S)

Aurélia Rouvier

IMAGE

Richard Cloué, Grégory Mamou, José Ramirez

SON

Josef Oster, Jean Pourchier, François-Xavier Ruette

MONTAGE

Emmanuel Baert

MUSIQUE ORIGINALE

Dimitri Leroy

PRODUCTION / DIFFUSION

France.tv studio

PARTICIPATION

France Télévisions, CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

France.tv studio

ISAN : ISAN 0000-0004-E72C-0000-0-0000-0000-3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Quand ils se rencontrent en 1956, Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely n’imaginent pas qu’ils vont passer les 20 prochaines années de leur vie ensemble. À priori tout les oppose : Niki vient d’une famille bourgeoise franco-américaine de Neuilly-sur-Seine, Jean vient d’un milieu ouvrier sévère ancré à Fribourg. Mannequin, Niki pose pour les plus grands magazines. Solitaire, Jean passe ses journées caché dans les bois, à fabriquer d’étranges machines.
Mais ce n’est qu’en 1966 qu’ils accomplissent leur première grande œuvre ensemble : Hon, avec Per Olof Ultvedt, une grande Nana pénétrable à l’intérieur de laquelle les visiteurs découvraient des machines de Tinguely, un milkbar, un planétarium… Premier défenseur de leurs œuvres communes, Jean disait : "Nous sommes deux sculpteurs attachés l’un à l’autre, qui vivent dans deux mondes très différents, opposés dans les matériaux, opposés idéologiquement, opposés aussi dans la masculinité d’une part et la profonde maternisation de la féminité de l’autre… ça fait un combat. On se combat."

Distinctions