film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
A Rifle and a Bag
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Isabella Rinaldi, Arya Rothe, Cristina Haneș

IMAGE

Cristina Haneș

SON

Ioan Filip, Dan-Stefan Rucareanu

MONTAGE

Isabella Rinaldi, Cristina Haneș, Arya Rothe, Yaël Bitton

PRODUCTION / DIFFUSION

NoCut Film Collective

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

NoCut Film Collective

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Après avoir quitté la rébellion naxalite, encore active à l'est de l'Inde, Somi et son mari vivent avec leurs deux enfants en bas âge dans un camp installé par le gouvernement, en vue de leur réintégration. Mais l'organisation sociale qu'ils ont combattue les armes à la main fait semblant de leur offrir un avenir et une rédemption.

"Implantés dans l'est de la péninsule, les Naxalites luttent depuis la fin des années 1960 pour les droits des "tribaux" et des "dalits" (hors-castes) qui représentent le quart de la population indienne et vivent dans une extrême pauvreté. Pour New Delhi, ils constituent la plus grande menace sur la sécurité intérieure du pays, conjurée par une politique de "pardon " en échange de leur reddition. Somi attend un nouvel enfant. Avec son mari, elle a déposé son fusil pour vivre dans un camp aux côtés d'autres repentis, et offrir à leur aîné, Dadu, l'éducation qu'ils n'ont pas reçue. En immersion, Arya Rothe, Isabella Rinaldi et Cristina Hanes ont filmé sur une longue période leur parcours d'ex-combattants. Car les époux se trouvent dans une situation presque inextricable. Le "pardon" gouvernemental se limite à l'incessante mise en cause d'un passé avec lequel ils essayent de rompre, compliqué de surcroît par une bureaucratie tatillonne. A Rifle and a Bag montre avec finesse les ressorts d'une introuvable réinsertion au sein d'une organisation sociale rigide, dont Somi et sa famille se retrouvent otages."
(Emmanuel Chicon - Visions du Réel)

After leaving the Naxalite–Maoist insurgency, still active in Eastern India, Somi and her husband live with their two small children in a camp set up by the government, in anticipation of their reintegration. But the social organisation they fought against, armed, is pretending to offer them a future and redemption.

"Located in the east of the peninsula, the Naxalites have been fighting since the 1960s for the rights of tribal communities and the “Dalits” (casteless) who represent a quarter of the Indian population and live in extreme poverty. For New Delhi, they represent the biggest threat to the State's security, averted through a “pardon” policy, in exchange for their surrender. Somi is expecting a new child. Along with her husband, she has put down her rifle to live in a camp with other reformed fighters, and to offer their eldest, Dadu, the education they never had. Arya Rothe, Isabella Rinaldi and Cristina Hanes filmed in immersion over a long period their condition of ex-combatants as the spouses find themselves in an almost inextricable situation. The governmental “pardon” is limited to the incessant questioning of a past with which they are trying to break, further complicated by red tape. A Rifle and a Bag subtly shows the mechanisms of a hard-to-find reinsertion within a rigid social organisation, which is effectively holding Somi and her family as hostages."
(Emmanuel Chicon - Visions du Réel)

Distinctions