film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
France, tour, détour, deux enfants - Cinquième mouvement : Impression/Dictée

Arnaud tire des stencils d’une leçon de calcul. Questions sur l’impression, l’imprimerie, sur ce qui l’impressionne, sur la mémoire.

"La cinquième émission repose sur tous les sens possibles du mot IMPRESSION, comme métaphore de soumission due à la division du travail. Alors qu'Arnaud se sert déjà d'une petite machine à polycopier, "les monstres ont inventé des machines qui leur dictent une série d'ordres auxquels ils obéissent". À l'encontre de ce système, Jean-Luc Godard et Anne-Marie Miéville proposent une tentative de voir différemment, en filmant en direct le silence (Arnaud ne veut pas toujours répondre !). Pour lutter contre la soumission ils dénoncent, en féministes jusqu'à l'extrême (une femme enceinte nue devant son patron), les hommes qui "condamnent la majorité des femmes à la DICTÉE, à la copie, à la reproduction, et pas à la production".
(Marie-Anne Lanavère)

Conçu comme un feuilleton en douze épisode, les divers moments de la journée d'une petite fille et d'un petit garçon, sous le regard et les questions de JLG.

The fifth programme is based on all the possible meanings of the word impression as a metaphor for submission due to the division of work. While Arnaud already uses a small duplicating machine, "the monsters have invented machines which dictate to them a series of orders that they obey". Against this system, Jean-Luc Godard and Anne-Marie Miéville propose an attempt to see things differently by filming silence live (Arnaud does not always want to reply!). To fight against submission, they denounce, like extremist feminists (a pregnant woman naked in front of her boss), men who "condemn the majority of women to dictation, to copying, to reproduction, and not to production".
(Marie-Anne Lanavère)