film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Alfonso Cabeza de Vaca, marquis de Portago - 2 - La Fin des seigneurs
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Philippe Alfonsi

PRODUCTION / DIFFUSION

Taxi production, Planète, Planète

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Taxi production, ADAV, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Il est 16 heures, ce 12 mai 1957. Brescia, où va se disputer l'arrivée de ces 24e "Mille Milles" n'est plus qu'à une soixantaine de kilomètres. Casque noir, blouson de cuir noir, Alfonso Cabeza de Vaca, marquis de Portago, que tout le monde appelle "Fon" appuie sur l'accélérateur de sa Ferrari. Personne n'a encore conscience que, devant eux, se déroule la dernière course des "Milles Milles", Fon ne passera jamais la ligne d'arrivée. Sa fille Andréa, témoigne aujourd'hui : un an après, j'ai demandé à ma gouvernante "Mais où est papa ?", j'avais 6 ans et je n'avais pas compris qu'il était mort. Bien sûr, la mort frappe toujours aujourd'hui. Mais désormais elle est apprivoisée ; elle est corsetée par des normes de sécurité de plus en plus strictes.

It is 4 p.m. on this 12 May 1957. Brescia, where the arrival of this 24th "Mille Migli" is to take place, is only sixty kilometres away. Black helmet, black leather jacket, Alfonso Cabeza de Vaca, Marquis of Portago, whom everyone calls "Fon", steps on the accelerator of his Ferrari. No-one is yet aware that in front of their eyes the last "Mille Migli" race is taking place. Fon will never reach the finishing line. His daughter, Andrea, testifies today : one year later I asked my nanny, "Where is Papa ?", I was 6 years old and had not understood that he was dead. Of course, death still strikes today. But now it has been tamed ; it is contained by the corsets of ever stricter safety standards.