film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Peter Beard, carnets d'Afrique et d'ailleurs
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Claude Luyat

AUTEUR(S)

Guillaume Bonn

PRODUCTION / DIFFUSION

Program 33, Canal+ Cstar, Canal+

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Canal+ Distribution, Program 33, ADAV, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0001-7467-0000-Q-0000-0000-X
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Ce film propose de prendre Peter Beard au sérieux, comme quelqu'un qui s'est "emparé" de sa vie, qui s'est mis en risque parfois jusqu'à l'excès. Portrait d'un homme qui, à travers ce demi-siècle, révèle par son parcours hors du commun une certaine image de l'Amérique. Ce film laisse vivre Peter Beard, capte les moments intimes et partage son vécu plutôt que de le regarder de l'extérieur. Il nous raconte les années soixante-dix, Warhol et les autres. Ses amis sont là, "sa tribu" : Jean-Paul Goude, Paul Morissey, Julian Schnabell, César, John Mekas, etc. Nous traversons les époques qu'il a vécues réellement (comme celle du Pop art) ou celles qu'il aurait rêvé de vivre (comme le Kenya des premiers colons) par l'intermédiaire de films d'archives ou de fictions qui toujours nous conduisent à son histoire et à sa vie. Où qu'il aille, Peter Beard attire, fascine. Il est toujours entouré d'êtres qui sont comme envoûtés par son charme et son énergie.

This film proposes to take Peter Beard seriously, as someone who has grasped his life, who has put himself at risk sometimes excessively. It is the portrait of a man who, through this half-century, reveals by his extraordinary life a certain image of America. This film lets Peter Beard live, captures intimate moments and shares his life rather than looking at it from the outside. He tells us about the sixties, Warhol and the others. His friends are there, "his tribe" : Jean-Paul Goude, Paul Morissey, Julian Schnabell, César, John Mekas, etc. We visit the periods through which he really lived (like the Pop art period) or those in which he would have loved to live (like the Kenya of the first settlers) by means of library films or fiction films which always lead us to his story and his life. Wherever he goes, Peter Beard attracts, fascinates. He is always surrounded by beings who seem to be under the spell of his charm and his energy.