film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Nouveaux Siffleurs d'Aas
© Mara Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Richard Martin-Jordan

IMAGE

Richard Martin-Jordan

SON

Olivier Pouque, David Amsalem

MONTAGE

Antoine Neudin

PRODUCTION / DIFFUSION

Mara Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Mara Films

ISAN : ISAN 0000-0005-2AB1-0000-A-0000-0000-7
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Nouvelle-Aquitaine, dans les Pyrénées Atlantiques, à Laruns, en vallée d'Ossau, une association, Lo Siular d'Aas (Les Siffleurs d'Aas), veille à la pérennisation de la langue sifflée. Certains de ses membres enseignent le sifflement au collège de Laruns. Professeurs, collégiens, amateurs, scientifiques, tous des passionnés, sifflent et parlent couramment gascon. Ils forment une famille qui s'intègre à la grande communauté des siffleurs du monde entier. Au même titre que les grandes créations anonymes, leur tradition appartient au patrimoine immatériel de la France, et fonde en partie son identité. Si l'origine de cette langue sifflée reste toujours un mystère, sa pratique n'a rien d'un héritage tranquille. Aujourd'hui, les "nouveaux siffleurs" d'Aas et de Laruns affrontent les "anciens siffleurs". Tous revendiquent la pureté de la langue sifflée.

In New-Aquitaine, in the Atlantic Pyrenees, in Laruns, in the Ossau Valley, an association, Lo Siular d'Aas (The Whistlers of Aas), watches over the perpetuation of the whistling language. Some of its members teach whistling at the college of Laruns. Teachers, schoolboys, amateurs, scientists, all passionate people, whistle and speak fluently Gascony. They form a family which integrates itself into the great community of whistlers all over the world. Just like the great anonymous creations, their tradition belongs to the intangible heritage of France, and partly founds its identity. If the origin of this whistling language still remains a mystery, its practice has nothing of a quiet heritage. Today, the "new whistlers" of Aas and Laruns confront the "old whistlers". All of them claim the purity of the whistling language.