film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Projeye ezdevaj
The Marriage Project
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Atieh Attarzadeh Firozabad, Hesam Eslami

PRODUCTION / DIFFUSION

Caractères Productions, Aras Films, Aljazeera Documentary Channel

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Java Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Encourager les patients d'un hôpital psychiatrique à nouer des relations entre eux, à se marier et à vivre en famille : la nouvelle idée audacieuse du chef de la maison Ehsan dans le sud de Téhéran. Au cours des 20 dernières années, ses 480 patients ont vécu dans des unités séparées pour hommes et femmes. Mais en 2017, le chef du centre a obtenu l'argent pour construire une nouvelle unité d'équipements matrimoniaux. Un comité de sélection commence à évaluer les patients et puis en sélectionne deux pour former le premier couple. Ces deux patients sont-ils capables d'avoir une relation qui mène au mariage ?

"« L'amour peut détruire ta vie, mais grâce à lui tu peux trouver le courage de franchir les frontières de l'existence ! » Ce sont les derniers mots qu'Atieh Attar-zadeh, co-réalisatrice du film, aura entendu de la bouche de son ex-mari qu'elle n'a plus revu, et qui a été interné, après leur séparation, dans un hôpital psychiatrique. La maladie mentale, stigmate ultime de notre société, prend alors pour elle la forme d'un mystère qu'elle essaie de percer à travers ce film. Accompagnée d'Hesam Eslami, elle franchit les portes d'Ehsan House, un centre psychiatrique de Téhéran qui a mis en oeuvre un projet révolutionnaire : permettre le mariage entre les patient.e.s. Le film suit le quotidien de ces femmes et de ces hommes à la recherche de l'amour, et qui devront se confronter aux préjugés d'une société traditionnaliste. La folie, l'amour, et l'espoir s'entremêlent dans ce film, qui oscille entre l'observation anthropologique et le journal intime, pour nous livrer un récit déchirant sur les rapports intimes."
(Elena López Reira - Visions du réel)

Encourage the patients from a mental hospital to form relationships with each other, get married and live as a family. That’s the bold new idea of the head of Ehsan House in Southern Tehran. For the past 20 years, its 480 patients have lived in separate male and female units. But in 2017, the head of the centre secured the money to build a new unit of marital facilities. As a selection committee begins evaluating patients, hidden affections come to the surface. Finally, the team selects two patients to form the first couple. Are these two patients capable of having a relationship that leads to marriage?

"« Love can destroy your life, but thanks to it you can find the courage to cross the frontiers of existence! » These are the last words that Atieh Attarzadeh, the co-director of the film, will have heard from the mouth of her ex-husband, who she never saw again, and who was committed, after their separation, to a psychiatric hospital. Mental illness, the ultimate stigma of our society, therefore takes for her the form of a mystery that she tries to unravel through this film. Accompanied by Hesam Eslami, she crosses the doors of Ehsan House, a psychiatric centre in Tehran which has implemented a revolutionary project: allowing marriage between its patients. The film follows the day-to-day of these women and men in search of love, and who will have to face the prejudices of a traditionalist society. Madness, love, and hope are interwoven in this film, which alternates between anthropological observation and diary, to give us a heartbreaking account of personal relationships."
(Elena López Reira - Visions du réel)

Distinctions