film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
C'est une belle journée
© ENSLL
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Amandine Loget

IMAGE

Amandine Loget

SON

Jeanne Grivelet

MONTAGE

Amandine Loget

PRODUCTION / DIFFUSION

ENSLL - École nationale supérieure Louis Lumière

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

ENSLL - École nationale supérieure Louis Lumière

ISAN : non renseigné - en savoir plus

Il y a parmi tous les métiers du monde, celui de Frantz. Il maquille avec soin, habille doucement, soulève un pied, y glisse délicatement une chaussette. Puis il soulève le corps, tendrement, lui enfile une veste propre et le rallonge. Et enfin il pose une fleur entre les mains qu’il joint entre elles. Frantz est thanatopracteur. La mort nous effraie. On ne peut pas la voir, elle est inconnue, elle est dramatisée ; elle nous angoisse et on s’en cache. Malgré tout, des personnes travaillent avec elle au quotidien et la font entrer dans leur routine. Ces personnes nous apparaissent comme des étrangers, voire des fous, ils inspirent des imaginaires sinistres que l’on ne veut pas approcher.
Ce reportage photographique et sonore vise à déconstruire ces clichés sur la mort et ses travailleurs, en montrant le délicat et le poétique que comporte leur approche. On rencontre Franz, un thanatopracteur passionné par son métier qu’il décrit avec beauté. Il donne des ultimes valeurs à des corps sans vie qu’il amène de l’état de cadavre à celui de défunt ; il se considère lui-même comme un passeur entre la vie et la mort. Confronté à tous types de causes de décès - des plus violentes au plus naturelles - Franz déteste la mort, il dit : "Il ne faut pas confondre aimer la mort et travailler avec la mort". Il prépare le défunt pour les vivants, avec ses mains et leurs gestes toujours tendres.