film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Gamins de Ménilmontant
© Zadig Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Antarès Bassis, Pascal Auffray

IMAGE

Pascal Auffray

SON

Marc Parazon

MONTAGE

Florence Jacquet

MUSIQUE ORIGINALE

Denis Uhalde

PRODUCTION / DIFFUSION

Zadig Productions

PARTICIPATION

Procirep, Angoa-Agicoa

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Zadig Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Paris XXe arrondissement. 2019. Dans l’école Julien Lacroix, la classe de CM1/CM2 d’Amar Trabelsi travaille sur un exposé d’Histoire. Les élèves s’intéressent aux derniers survivants des rafles nazies, et leur enquête s’effectue caméra à la main, sous la forme d’un atelier de réalisation documentaire. Rachel, Jacques, Jean et Armand avaient le même âge que Joseph, Farah, Louwel et Bilali en 1942. Ils vivaient dans les mêmes rues, fréquentaient parfois la même école. Une école qui fut l’une des plus touchées par les rafles de Paris. Les Gamins de Ménilmontant suit en miroir la fabrication de ce documentaire collectif et les questionnements provoqués par cette rencontre entre deux générations.
Deux extrêmes éloignés par l’âge, mais rassemblés par l’enfance, ses souvenirs et le quartier partagé. À l’écoute des récits des derniers survivants de cette époque, les élèves prennent conscience de la guerre réelle qui s’est jouée à l’endroit où eux s’amusent encore à la reproduire. Face aux témoins, ils aperçoivent les reflets cosmopolites de leurs origines, comparables aux rescapés juifs du quartier. Les questions qui émergent alors au sein de l’exercice scolaire, gagnent les foyers et les familles de chacun. Se dessine ainsi, en sortant de l’enceinte de l’école, le portrait d’intégrations françaises variées qui composent le Ménilmontant d’aujourd’hui.