film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Nardjes A. - A Day In The Life Of An Algerian Protester
  • Algérie, France, Brésil, Qatar | 2020 | 80 minutes
  • Un film de Karim Aïnouz

"Algérie, février 2019. La 5e candidature du président en place Bouteflika entraîne un soulèvement populaire pacifiste, qui se transforme en révolution. Nardjes, jeune Algérienne, rejoint ce mouvement désireux de retrouver l'espoir. Tourné le 8 mars 2019, lors de la Journée internationale des droits des femmes, le film dresse son portrait alors qu'elle rejoint des milliers de manifestant.e.s dans le centre d'Alger résolu.e.s à renverser un régime qui les a bâillonné.e.s pendant des décennies.
Le réalisateur suit les pas de Nardjes dans une ville débordant d'une énergie nouvelle et rêvant d'un avenir meilleur. Le défilé touche à sa fin, et Nardjes se retrouve avec ses ami.e.s dans une boîte de nuit. L'élan du collectif laisse place à un monologue semblable à une transe tandis que Nardjes danse seule. L'aube se lève alors sur la ville. Nardjes s'adresse à elle d'une nouvelle voix, plus forte, dans laquelle cohabitent colère et espoir. Karim Aïnouz dresse un portrait puissant et touchant d'une jeune femme en lutte pour le changement. Son film est un hommage vibrant aux espoirs de toute une nation."
(Giona A. Nazzaro - Visions du Réel)

"Algeria, February 2019. A popular pacifist uprising erupts against the candidacy of president Bouteflika for a fifth term, steadily swelling into a revolution. Nardjes, a young Algerian woman, takes part in the movement to convey the hope of her people. Shot on the 8th March 2019, International Women's Day, the film draws a portrait of her as she joins thousands of protesters in the streets of Algiers, fighting to overthrow a regime that has silenced them for decades.
The filmmaker follows her as she walks through a city that seems to bristle with a renewed energy and burning with hope for a better tomorrow. As the march ebbs and ends, Nardjes finds herself in a nightclub with her friends partying. The powerful collective march becomes a trancelike monologue while she dances alone. Then the dawn breaks over the city. Nardjes speaks to it. There is a new, vibrant in her voice, angry but hopeful. Karim Aïnouz dresses a powerful and tender portrait of a young woman who stands up to fight for change. His film is a moving homage to the hopes of an entire country."
(Giona A. Nazzaro - Visions du Réel)

Distinctions