film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Temps des ouvriers - 1. Le Temps de l’usine (1700-1820)
© Les Films d'ici / ARTE France
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Stan Neumann

IMAGE

Ned Burgess, Katell Djian

SON

André Rigaut, Jean Minondo, Ivan Dumas

MONTAGE

Louise Decelle, Catherine Gouze

MUSIQUE ORIGINALE

Philippe Miller

PRODUCTION / DIFFUSION

Serge Lalou, Camille Laemlé, Les Films d'ici, AB Productions, ARTE France, Toute l'Histoire, Movistar +

PARTICIPATION

CNC, Procirep, Angoa-Agicoa

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

ARTE France, ARTE Éditions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dès le début du XVIIIe siècle, en Grande-Bretagne, une nouvelle économie “industrielle et commerciale”, portée par le textile, chasse des campagnes les petits paysans et les tisserands indépendants. Pour survivre, ils doivent désormais travailler contre salaire dans des fabriques (factories) qui rassemblent plusieurs milliers d’ouvriers. C’est la naissance de la classe ouvrière anglaise. Le travail en usine, le Factory System, où seul compte le profit, impose aux déracinés une discipline et une conception du temps radicalement nouvelles. Avec la révolution industrielle de la fin du  XVIIIe siècle, ils subissent un dressage plus violent encore, sous la loi de machines qui réduisent l’ouvrier à un simple rouage. Surexploitée et inorganisée, cette classe ouvrière va mettre plusieurs générations à inventer ses propres formes de lutte. Dans les années 1820, après des décennies de combats perdus, elle semble en mesure de faire la révolution.

Du début du XVIIIe siècle à nos jours, Stan Neumann déroule sur plus de trois siècles l’histoire du monde ouvrier européen, rappelant en une synthèse éblouissante ce que nos sociétés doivent aux luttes des “damnés de la terre”.
La classe ouvrière a-t-elle disparu, ou simplement changé de forme, de nom, de rêve ?