film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Temps des ouvriers - 2. Le Temps des barricades (1820-1890)
© Les Films d'ici / ARTE France
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Stan Neumann

IMAGE

Ned Burgess, Katell Djian

SON

André Rigaut, Jean Minondo, Ivan Dumas

MONTAGE

Louise Decelle, Catherine Gouze

MUSIQUE ORIGINALE

Philippe Miller

PRODUCTION / DIFFUSION

Serge Lalou, Camille Laemlé, Les Films d'ici, AB Productions, ARTE France, Movistar +, Toute l'Histoire

PARTICIPATION

CNC, Procirep, Angoa-Agicoa

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

ARTE France Distribution, ARTE Éditions, ARTE VOD

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En Europe continentale seule la Belgique adopte le Factory System et le libéralisme absolu à l’anglaise, devenant ainsi au milieu de XIXe siècle “le paradis des capitalistes” et l’enfer des travailleurs. La France, elle, accomplit au ralenti sa révolution industrielle, sans grandes usines ni exode rural massif. Les ouvriers travaillent à une échelle quasi artisanale pour des petites fabriques. C’est pourtant dans ce milieu que vont naître et se propager toutes les utopies socialistes du siècle. De 1830 à 1871, cette classe ouvrière atypique se lance dans de grandes insurrections. Toutes échouent. La dernière, la Commune de Paris, résiste soixante-douze jours avant d’être écrasée. Sa défaite coïncide avec l’industrialisation à marche forcée de l’Italie et de l’Allemagne, pressées d’affirmer leur modernité. Tandis que les conditions de vie et de travail, mais aussi les droits syndicaux et politiques progressent lentement, une nouvelle image de la classe ouvrière apparaît : celle de l’armée des travailleurs des temps modernes.

Du début du XVIIIe siècle à nos jours, Stan Neumann déroule sur plus de trois siècles l’histoire du monde ouvrier européen, rappelant en une synthèse éblouissante ce que nos sociétés doivent aux luttes des “damnés de la terre”.
La classe ouvrière a-t-elle disparu, ou simplement changé de forme, de nom, de rêve ?