film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
The Epic of Everest
L'Épopée de l'Everest

En juin 1924, George Mallory et Andrew Irvine grimpèrent vers leur mort, disparaissant de la vue de leurs camarades d’expédition sur le versant nord-est de l’Everest. Une des plus grandes controverses de l’histoire de l’alpinisme était née : avaient-ils réussi à atteindre le sommet avant de mourir ? Membre de l’expédition, le réalisateur et explorateur aguerri John Noel était spécialement équipé de caméras et de téléobjectifs conçus pour filmer à des altitudes jamais atteintes. Le documentaire étonnant qu’il tira de ces prises de vues si chèrement obtenues est un vibrant hommage à l’ambition des deux alpinistes ainsi qu’à l’invaincue et majestueuse montagne. Mais au-delà du compte rendu de l’exploit de ses compatriotes, John Noel fit preuve d’un talent exceptionnel en filmant les Tibétains et le monastère de Rongbuk, nous délivrant des images d’une rare valeur ethnographique.

"The third attempt to climb Everest culminated in the deaths of two of the finest climbers of their generation, George Mallory and Andrew Irvine, and sparked an ongoing debate over whether or not they did indeed reach the summit. Shooting with a hand-cranked camera in brutally harsh conditions, Captain John Noel accompanied the adventurers into the Himalayas to capture the 1924 Everest expedition on film. With a breathtaking beauty, he evokes the sheer scale of the natural perils the explorers faced as they pushed onward; with periodic visits to monasteries, his images also preserve a rare visual record of life in Tibet at the time. The 2013 restoration by the BFI National Archive has transformed the quality of the film's surviving elements and reintroduced the original coloured tints and tones—which suits the trek’s considerable historical significance."

Distinctions