film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jimmy Carter: Rock ‘n’ Roll President
Jimmy Carter - Le Président rock'n'roll
© Not Just Peanuts LLC
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Mary Wharton

AUTEUR(S)

Bill Flanagan

IMAGE

James Fideler

MONTAGE

Mari Keiko Gonzalez

MUSIQUE ORIGINALE

Bill Wharton, Bradley Cole Smith

PRODUCTION / DIFFUSION

Not Just Peanuts LLC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Submarine Entertainment

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Comment Jimmy Carter, gouverneur de Géorgie alors quasiment inconnu dans le pays, a-t-il réussi le tour de force d’être élu 39e président des États-Unis ? Grand amateur de musique pop, le candidat démocrate a su s’entourer des vedettes du moment, un coup de pouce déterminant dans sa campagne électorale de 1976. Grâce à ces soutiens de prestige, Carter parvient à toucher les électeurs du pays entier, toutes communautés et sensibilités confondues. Même durant ses quatre ans passés dans le bureau ovale, le président maintiendra des liens avec des stars de la musique pop, comme Paul Simon ou Bob Dylan, notamment en organisant des festivals dans le jardin de la Maison-Blanche. Après sa défaite électorale en 1980, il crée la Fondation Carter avec son épouse Rosalynn – un engagement constant qui lui vaudra un Nobel de la paix en 2002. À l'approche de la présidentielle américaine de 2020, la réalisatrice Mary Wharton, lauréate d'un Emmy Award pour son documentaire sur Joan Baez, brosse le portrait saisissant d'un humaniste hors norme, offrant un regard neuf sur ce président rock'n'roll.

Pas de résumé français disponible

"When Jimmy Carter was just a kid in south Georgia, he loved gospel music so much that he didn’t need the hymn book to sing along. As it turned out, this lifelong passion for music gave him an unexpected edge as a presidential candidate: through folk, soul, jazz, and rock ‘n’ roll, Carter tapped into a force that transcended racial and generational divides, and often party lines. And after the disillusionment of the Watergate era, the musicians sensed that Carter wasn’t faking it; the likes of Bob Dylan, the Allman Brothers, and Willie Nelson even forged friendships.
Part-rockumentary, part-presidential portrait, Jimmy Carter: Rock ‘n’ Roll President combines rare archival footage with era-defining live performances: Aretha Franklin, Jimmy Buffett, Paul Simon, Dizzy Gillespie, and Herbie Hancock only scratch the surface. Mary Wharton traces how Carter’s genuine approachability became key to his political appeal, and allowed him to connect with voters who may only have known him as a small-town peanut farmer. But even more urgently, it shows us the unifying potential of a leader who believed, in a twist on Dylan’s words, that America could get busy being born, even as it seemed busy dying."
(Loren Hammonds - Tribeca Film Festival)

Distinctions