film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Lonely Rivers
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Mauro Herce

AUTEUR(S)

Manuel Muñoz Rivas

IMAGE

Mauro Herce

SON

Daniel Fernandez, Jonathan Darch

MONTAGE

Manuel Muñoz Rivas

PRODUCTION / DIFFUSION

Bocalupo Films, El Viaje Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Bocalupo Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France, Espagne | 2019 | 27 minutes
  • Un film de Mauro Herce

Des hommes d’âges variés se retrouvent dans une salle, unique et indéterminée, pour se reposer, s’amuser et chanter. Les heures et les jours se succèdent indéfiniment sans que l’on puisse vraiment comprendre combien de temps a passé, si c’est le jour ou la nuit, si untel vient de se réveiller ou si au contraire il part se coucher. Seuls quelques indices disséminés au long du film permettent de formuler des hypothèses quant à leur mystérieuse profession et au contexte dans lequel ils évoluent.

"On se souvient du cargo de Dead Slow Ahead. En voici une annexe : des plans que Mauro Herce a tourné en compagnie des matelots philippins durant les karaokés auxquels ils s’adonnent – avec une ferveur qui éloigne la fatigue – durant leur temps libre. En transposant ludiquement le dispositif, Herce invite à partager les conditions sensibles du travail et de l’exil."
(Antoine Thirion - Festival de Locarno)

Men of different ages converge in an indeterminate room. We do not know much about them, whether it is day or night. Only some signs spread out along the footage will allow us to know something about their circumstance.

"One remembers the cargo ship in Dead Slow Ahead. Here’s an appendix: shots that Mauro Herce captured alongside the Filipino sailors during the karaoke sessions they embark on, with fatigue-extinguishing fervor, in their spare time. By playfully transposing the device, Herce invites us to share the delicate conditions of work and exile."
(Antoine Thirion - Locarno Film Festival)

Distinctions