film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Forensickness
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Chloé Galibert-Laîné

IMAGE

Chloé Galibert-Laîné

SON

Chloé Galibert-Laîné

MONTAGE

Chloé Galibert-Laîné

PRODUCTION / DIFFUSION

École normale supérieure de Paris - SACRe

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Chloé Galibert-Laîné

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Après avoir vu le film Watching the Detectives de Chris Kennedy, une jeune chercheuse retrace la chasse à l'homme menée sur le forum reddit.com après les attentats terroristes de 2013 à Boston.
Examinant des extraits de journaux de l'époque ainsi que des réinterprétations fictionnelles des événements, elle compare les manières dont agents du FBI, journalistes et internautes ont analysé la masse d'images amateurs qui ont mené à l'identification des terroristes.
À mesure qu'elle se laisse fasciner par le spectacle de l'affrontement entre leurs différentes formes d'expertise et d'autorité, elle-même perd progressivement de vue l'écart entre ce que les images montrent véritablement, et ce qu'elle veut voir en elles.

"Forensickness s’ouvre sous les auspices du Gombrovicz de Cosmos : "Et moi, j’étais devenu un tel déchiffreur de nature morte que, malgré moi, j’examinai, étudiai, cherchai, comme s’il y avait quelque chose à lire". Film au sujet d’un autre film, le brillant Watching the Detectives de Chris Kennedy (FID 2018), Forensickness est une comédie policière qui reprend à son compte le principe de son modèle : enquêter sur l’enquêteur. Chloé Galibert Laîné déshabille les procédés de l’herméneutique avec brio en jouant le jeu des correspondances et de leur fabrique. Elle révèle non sans malice que l’art de l’herméneutique est celui, cinématographique, du montage. Cette mise en rapport de deux choses sans rapport fait toujours son effet : celui d’une révélation. Poursuivant son incursion dans l’univers du cinéma, elle adapte avec sagacité l’exposition de son outillage universitaire fait de citations, d’archives, d’emprunts et de remplois à l’esthétique d’un genre cinématographique particulier, le foundfootage. Elle égratigne au passage, sous l’égide de Rancière, les "grandes herméneutiques" marxienne et freudienne et leurs avatars sociologique et structuraliste des années 60. Forensickness démontre ainsi joyeusement que tout se combine avec tout. Jusqu’au dévoilement final qui nous laisse à une délicieuse jubilation et à l’idée qu’une image, apparue à l’écran ou épinglée sur un mur, avant d’être un contenu signifiant, est une surface de projection.
(C.L. - FIDMarseille)

In an attempt to analyse Chris Kennedy's Watching the Detectives, a researcher dives into a massive archive of media produced after the Boston attacks. Her online wanderings offer a performative exploration of the history of critical thinking and the ruthless politics of truth production.

"The opening of Forensickness is set under the auspices of Gombrowicz’s Cosmos: "And I was so good at deciphering still life that, despite myself, I examined, studied, and researched as if there was something to read". A film about Chris Kennedy’s brilliant Watching the Detectives (FID 2018), Forensickness is a detective comedy appropriating for its own purposes the principle of its model: inquiring about the inquirer. Chloé Galibert Laîné lays bare hermeneutic procedures with such brio, playing the game of correspondences and everything included in them. She reveals, with some malice, to what extent the art of hermeneutics is equal to the cinematographic art of montage. This parallel of two unrelated things always results in that effect called revelation. Pursuing her incursion in the world of cinema, she wisely adapts the exposition of her academic toolbox made of citations, archives, borrowings and renewed usage to the aesthetics of a specific cinematographic genre she calls foundfootage. As she moves along, under the aegis of Rancière, she deconstructs Marxist and Freudian "grand hermeneutics" along with their sociological and structuralist avatars of the Sixties. Forensickness is thus a joyful demonstration that everything can be arranged with everything. Up until the final disclosure leaving us in exquisite jubilation and the idea that images, whether appearing on screen or pinned on a wall, are a projection surface before we can even consider them as signifying content."
(C. L. - FIDMarseille)

Distinctions