film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
ch…
© Association Alt(r)a Voce
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Florence Pazzottu

IMAGE

Florence Pazzottu

SON

Florence Pazzottu

MONTAGE

Florence Pazzottu

PRODUCTION / DIFFUSION

Association Alt(r)a Voce

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Association Alt(r)a Voce

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"La langue, les mots et les images, leur dédale sont questions cruciales pour Florence Pazzottu, écrivaine et cinéaste. On a pu voir Trivial poème qui conjoignait geste politique et écriture poétique ainsi que La Pomme chinoise qui interrogeait comment se dessinent en chacun les récits dont on hérite. De mots il s’agit encore ici, cœur de la rencontre avec Mili Pecherer. En premier lieu, ceux qui nous désignent et nous fabriquent, et ceux que l’on façonne comme elle le raconte pour ses propres noms : être nommée, choisir son nom pour mieux s’en défaire selon les désirs ou les mouvements de la vie. Histoires de migration d’une langue à l’autre, l’hébreu, le russe, le français, avec les métamorphoses qui s’y glissent, malgré nous, malgré eux. Avec Marseille pour toile de fond, s’y dessine une politique du verbe, de la parole et des géographies. Une vie aussi, et ce que cela engage : "How glorious it is to be a human being" pour reprendre le beau titre du film de Mili Pecherer. Les mots, mais également le silence ou l’éblouissement d’avant les mots. Sans oublier le regard. Est-il possible de "chuchoter avec les yeux", se demande Mili Pecherer ? Tout est là, offert dans une transparente opacité, à l’instar de l’apologue final, et de la dernière vignette. Question de magie, accordée sur le ton libre d’une conversation mezzo voce, dans ce film où Florence Pazzottu prend le délicat parti de s’effacer, nous rendant tout à la grâce de cette rencontre, à nous du coup adressée."
(N.F. - FIDMarseille)

"Language, words, images, and their complex mazes are crucial questions for writer and filmmaker Florence Pazzottu. Audiences may have seen Trivial poème, which combined a political stance with poetic writing, or La Pomme chinoise, which looked at how the tales we inherit take shape. This film also involves words, which are at the heart of the encounter with Mili Pecherer. Firstly, the words that designate and form us, and those that we mould, as she explains her own names: being named, choosing one’s own name, all the better to get rid of it later depending on life’s upheavals and desires. Stories of migration from one language to another – Hebrew, Russian, French – with the shifts in meaning that slip in, despite us, despite them. With Marseille as a backdrop, an approach to verbs, speech and geographies takes shape. And a life takes shape too, with all that it entails: "How glorious it is to be a human being", to borrow the beautiful title of the film by Mili Pecherer. Words, then, but also silence or that special moment just before words. And not forgetting gaze… is it possible to “whisper with your eyes”, wonders Mili Pecherer? It’s all here, offered in a transparent mistiness much like the final fable and the last vignette. A question of magic, in tune with the informal tone of a conversation mezzo voce in this film from which Florence Pazzottu tactfully steps aside, leaving us all the grace of this encounter, that’s now suddenly addressed to us."
(N.F. - FIDMarseille)

Distinctions