film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Inside the Red Brick Wall

Novembre 2019 : le mouvement de lutte pour la liberté à Hong Kong a choisi l’Université polytechnique comme base. La police bloquant toutes les voies de sortie, l’université est en état de siège.

"Témoignage saisissant de l’occupation de l’Université polytechnique de Hong Kong en novembre 2019, lors des manifestations contre la loi d’extradition, Inside the Red Brick Wall renouvelle de façon édifiante le reportage d’actualité. Réalisé par un collectif nommé HK Documentary Filmmakers (pour des raisons de sécurité, les membres ont choisi de garder l’anonymat et de pixelliser les visages des participants), le film nous donne à voir de l’intérieur les évènements survenus à Poly U, alors même que les réalisateurs s’exposaient à des risques considérables en prenant part à l’action […]
Le titre, qui n’apparaît qu’au bout de 24 minutes, fait sans doute référence à la fois aux murs de brique rouge du campus universitaire de Hong Kong, ainsi qu’aux briques rouges déposées par terre par les manifestants avant l’occupation afin de constituer des barricades de fortune. Le film commence par un prélude en noir et blanc montrant des images des premiers jours de la contestation, au début du mois de novembre – l’" Operation Dawn", comme elle fut appelée ; nous voyons ensuite les manifestants bloquer le Cross-Harbour Tunnel et les routes situées aux abords de l’université. Le 17 novembre, les manifestants, armés de leurs fameux parapluies, doivent faire face aux assauts de la police, qui fait usage de canons à eau, de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes. Les manifestants choisissent comme point de rassemblement l’université Poly U. Ils sont alors assiégés et doivent bientôt choisir entre rester sur place – avec des réserves qui diminuent – ou bien quitter les lieux et se voir arrêtés sans savoir quelle sera la conséquence de leur arrestation. L’occupation a duré en tout 13 jours ; 1 377 personnes ont été arrêtées, dont 318 mineurs.
Les réalisateurs, qui sont toujours au cœur de l’action, enregistrent à la fois le tumulte des confrontations entre police et manifestants et les moments de tension à l’intérieur de l’enceinte du campus, lorsque les manifestants débattent de la stratégie à employer."
(Jonathan Romney - Screendaily, 21 novembre 2020)


In 2019, Hong Kong was swept by demonstrations against the controversial extradition bill. At the Polytechnic University, a group of students also takes a stand for freedom and democracy. Negotiations with the police are chaotic and aggressive, conducted via megaphones and politically charged music played over loudspeakers. The colorful umbrellas which the young people use to protect themselves against the brutal police actions emphasize the group’s bravado, which borders on recklessness.
What begins as an energetic battle against the establishment turns into a lopsided game of cat and mouse when the police decide to surround the building. Within its red brick walls, the university building becomes a prison. Over the nearly two weeks that follow, as fear and exhaustion grow among the hundreds of students, so does the uncertainty. Should they hang on inside, or leave the building to face the armed police? The camera follows the developments and emotions so closely that it is impossible for the viewer not to become caught up in this deadly clash.

Sortie en salles
  • Date de sortie non définie à ce jour
Distinctions