film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Headshot : roulette russe
© Les Films de Pierre / Arte France La Lucarne
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Lola Quivoron, Antonia Buresi

IMAGE

Lola Quivoron

SON

Lucas Doméjean, Clément Laforce, Benjamin Silvestre, Lionel Vinck

MONTAGE

Rafael Torres Calderon

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de Pierre, ARTE - La Lucarne

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films de Pierre

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Vous allez mourir pour libérer votre parole. Mourir pour renaître", lance le metteur en scène portugais João Galante à un groupe de jeunes. Avec sa comparse Ana Borralho, ils interrogent dans un jeu de roulette russe mi-symbolique, mi-réel des jeunes adultes âgés de 18 à 23 ans (à chaque fois une douzaine) lors d’une performance théâtrale qui vise à repousser les limites du récit. Pas de tabous. Du réel, du naturel. Celui qui est aspergé de peinture quand l’aiguille perce le ballon fixé au bout du canon d’un pistolet qu’il maintient sur sa tempe doit répondre à une question en faisant le récit d’une expérience personnelle vécue : "Qu’est-ce qui te révolte ?", "As-tu déjà pensé à te suicider ?", "Comment s’est déroulée ta première relation sexuelle ?"…
Lola Quivoron et Antonia Buresi captent en plans rapprochés les corps – qui se caressent, se massent, dansent... –, mais surtout les visages de ces jeunes filmés lors de répétitions de la performance Gâchette du bonheur, en tournée à travers l’Europe. Italiens, Africains, Belges, Français, Hollandais, Slovènes, Espagnols ou Autrichiens, tous se livrent à cœur ouvert dans une parole émancipée, improvisée, jouissive et poignante. Celle-ci se renforce au contact des autres témoignages, en puisant l’inspiration ou la force de dire. La parole, en créant du lien, fabrique aussi le groupe. Les récits des uns transforment ceux des autres, les audaces de certains encouragent les prises de risques d'autres. La scène révèle ainsi combien il est dur de se construire dans des sociétés qui divisent, cloisonnent et assignent.