film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Dossier Télé/Prison
© Fenêtre sur cour
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Fenêtre sur cour

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal
  • France | 1998 | 34 minutes | Betacam
  • Un film de Alain Moreau

Dans le cadre de Télérencontres, télévision locale à la maison d'arrêt de Paris-La Santé, morceaux choisis d'un débat public, en duplex entre la Vidéothèque de Paris et La Santé. D'un côté, Bernard, Francis, Benamar, Slimane, Azid, une poignée de détenus ; de l'autre les organisateurs de Télérencontres, Alain Moreau et Maryse Borretaz, qui ont convié des professionnels de l'image (Jean-Louis Comolli, Marin Karmitz, Marie-José Mondzain, Jean-Jacques Delfour, Jean-Michel Frodon) devant une salle de spectateurs.
De cet échange de plus de trois heures, les organisateurs (et réalisateurs) n'ont retenu que quelques moments pour ce film. Pour l'un des détenus, la télévision en prison est "une camisole cathodique", un appareil répressif plus qu'une évasion. L'arrivée de la télévision en prison a imposé une norme et produit une forme de brouillage constant des repères. Il dit attendre à présent toute la journée quelque chose : un film, les informations, tel ou tel programme, et au final les journées lui paraissent encore plus longues. Après les témoignages, le débat est lancé sur la question de la représentation du temps en milieu carcéral, de l'impossibilité de le filmer, et la discussion démarre après un extrait de De jour comme de nuit (1991) de Renaud Victor. Cet après-midi de mars 97 fut un moment rare, sur la résistance des mots et l'émergence de la parole.

(Nathalie Magnan - Images de la culture)

During the television duplex between the prison in Paris "la Santé" and the vidéothèque de Paris" a spectator remembers some moments extracted from the conference about the topic "Television and Prison" which lasts more than 3 hours.

Thématique