film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Buenos Aires
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Sylvain Bergère

PRODUCTION / DIFFUSION

MK2 Films, La Sept ARTE

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Doc & Film International, The Party Film Sales, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0001-871E-0007-S-0000-0000-R
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Je suis un homme de la nuit. J'ai commencé ce métier par la nuit. Visiter une ville, c'est visiter sa nuit. Quand le monde s'éteindra, il y aura encore une flamme à Buenos Aires. Le soir, le rythme de la ville s'accélère. Mixité des genres, ici, les noctambules éclairent comme le phosphore la mégalopole carrée, composée de cuadras au style "haussmannien" qui s'élancent à la conquête du ciel. À Buenos Aires, les aubes se lèvent au cœur des étoiles. En sortant d'un café de la calle Florida ou Lavalle, il suffit de faire quelques pas pour tomber sur un bal tango, l'équivalent de nos bals populaires. Les Européens vont toujours se coucher vers six heures du matin, ils sont trop raisonnables."

"I am a man of the night. I began this job at night. Visiting a town is visiting its night. When the world is extinguished, there will still be a flame in Buenos Aires. In the evening, the rhythm of the town accelerates. A mixture of kinds, here, the night-birds light up like phosphorus the square megalopolis, composed of cuadras in the style of "Haussmann" which soar up to conquer the night. In Buenos Aires, the dawns rise among the stars. When leaving a café in calle Florida or Lavalle, it only takes a few steps to come across a tango ball, the equivalent of popular street dancing in France. Europeans always go to bed around 6 a.m. They are too reasonable".