film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Ismaïl Kadaré, mes Albanies
© ...
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jacques Audoir, David Teboul

PRODUCTION / DIFFUSION

Tanguera Films, France 3, TV Klan (Albanie), France 3

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Doc & Film International, Images de la culture (CNC), BnF - Bibliothèque Nationale de France, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Doc & Film International

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Historiquement, Kadaré est l'une des premières grandes plumes à avoir dénoncé les dangers de l'utopie. L'œuvre d'Ismaïl Kadaré est la démonstration par le tragique et le grotesque de l'incapacité de l'homme à créer la cité idéale sans que celle-ci devienne un cauchemar ou le théâtre d'une farce sanglante. Depuis 1970, date de parution du "Général de l'armée morte", l'Albanie, qui voulait faire oublier son féroce régime dictatorial, est devenue, grâce à l'œuvre d'Ismaïl Kadaré, le territoire dantesque d'où surgit une "Albanie éternelle", immuable au temps et aux événements, "territoire" créé par Kadaré qui mêle le mythe, la légende et le réel.

Historically, Kadaré is one of the first great writers to have denounced the dangers of utopia. The work of Ismaïl Kadaré is the demonstration by tragic and grotesque means of the inability of man to create the ideal city without it becoming a nightmare or the theatre of a bloody farce. Since 1970, when "Le Général de l’armée morte" was published, Albania, which wanted everyone to forget its ferocious dictatorial régime, has become, thanks to Ismaïl Kadaré’s work, the Dantesque territory from which an "eternal Albania" emerges, unchanging with time and events, a "territory" created by Kadaré who mixes myth, legend and reality.

Distinctions