film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jérusalem... à la folie
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Théodore Robichet

AUTEUR(S)

Jean Dupré

PRODUCTION / DIFFUSION

La Compagnie des Phares et Balises (CPB), Planète, Planète

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

La Compagnie des Phares et Balises (CPB), La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0001-6966-0000-7-0000-0000-G
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Certaines villes ont des destins tragiques, aucune ne peut être comparée à Jérusalem, quarante fois assiégée, incendiée, ruinée, deux fois rasée... Renaissant sans cesse de ses ruines, elle n'a cessé de braver insolemment toutes les données de l'histoire, de la géographie et de la politique. Une seule explication nous paraît plausible : parce qu'elle était depuis le début des temps la Cité de Dieu, où seul l'absurde devient raisonnable, l'irrationnel logique, le mythe plus vrai, plus éclatant que la vérité... Ne dit-on pas qu'à Jérusalem les sages deviennent fous et les fous plus fous encore ?" Jean Lartéguy, "Mourir pour Jérusalem".

"Some cities have tragic destinies, none can compare with Jerusalem, forty times besieged, set on fire, ruined, twice razed... Constantly being born again from its ruins, it has kept insolently braving history, geography and politics. Only one explanation seems plausible to us : because from the beginning of time it has been the City of God, where the absurd becomes reasonable, the irrational logical, the myth more true, more dazzling than the truth... Isn’t it said that in Jerusalem the wise become mad and the mad even madder ?" Jean Lartéguy, "Mourir pour Jérusalem".