film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Île de Robinson Crusoé
© jbaproduction
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Patricio Guzmán

MUSIQUE ORIGINALE

Jorge Arriagada

PRODUCTION / DIFFUSION

JBA Production, La Sept ARTE, La Sept ARTE

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Doc & Film International, The Party Film Sales, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

L'auteur de Chili, la mémoire obstinée s'est rendu sur l'île de Robinson Crusoé et a suivi les pas de Vendredi.

"L'empreinte de Vendredi à la plage : c'est la seule image du livre de Defoe dont je me souviens vraiment. Dans ma jeunesse, je n'ai jamais vraiment éprouvé de plaisir à le lire : la solitude du naufragé sur cette île me paraissait terrible. Le simple fait d'imaginer qu'un homme avait passé vingt-huit ans de son existence sur un territoire inhabité me mettait mal à l'aise et me paraissait finalement impossible.
C'est sans doute pour cela que l'image isolée du pied nu de Vendredi est restée gravée dans ma mémoire. L'empreinte sur le sable est maintenant celle de mon propre pied nu, sur la vraie plage de la véritable île de Robinson Crusoé, au large du Chili, en plein milieu de l'océan Pacifique.
"
(Patricio Guzmán)

The author of Chili, la mémoire obstinée went to Robinson Crusoe’s island and followed the footsteps of Friday.

"The footprints of Friday on the beach : that is the only image from Defoe’s book that I really remember. When I was young, I never really had any pleasure in reading it : the loneliness of the shipwrecked man on this island seemed terrible to me. Just imagining that a man had spent twenty-eight years of his life in an uninhabited place made me uneasy and finally seemed impossible.
No doubt that is why the isolated picture of Friday’s bare foot has remained imprinted on my memory. The footprint in the sand is now that of my own bare foot, on the real beach of the real island of Robinson Crusoe, off the coast of Chile, in the middle of the Pacific Ocean.
"
(Patricio Guzmán)