film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Boudiaf, un espoir assassiné
Boudiaf, An Assas­si­na­ted Hope
© INA
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Boudiaf, éphémère président de l'Algérie de janvier à juin 1992, reste pour une grande partie du peuple algérien le symbole de l'intégrité politique. Fondateur du FLN, "père de la patrie", son opposition à Ben Bella le contraint à l'exil dès 1963. En décembre 1991, au lendemain de la déroute sans précédent du FLN aux élections législatives convoquées par le président Chadli, c'est lui que viennent rechercher les hauts cadres du FLN et de l'armée afin d'enrayer la montée du courant islamiste. Le FIS est dissous et entre dans la lutte armée. Boudiaf prépare de profondes réformes et annonce la création d'un nouveau mouvement : le Rassemblement du peuple algérien.

Boudiaf, the ephemeral president of Algeria from January to June 1992, remains for a great many Algerians a symbol of political integrity. Founder of the National Liberation Front (FLN), "the father of the homeland", his opposition to Ben Bella forced him into exile in 1963. In December 1991, just after the unprecedented rout of the FLN in the legislative elections called by President Chadli, it was Boudiaf who was invited to take charge by the FLN leadership and the army to counter the rise of the Islamist movement. The FIS (Islamic Salvation Front) was dissolved and began its armed struggle. Boudiaf prepared major reforms and announced the creation of a new movement : the Rafly of the Algerian people (RPA).

Distinctions