film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Qui se souvient de Dulcie September ?
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

François Gauducheau

AUTEUR(S)

Paskal Chelet

PRODUCTION / DIFFUSION

Poischiche Films, Canal 15 (La Roche-sur-Yon), Canal 15 (La Roche-sur-Yon)

PARTICIPATION

CNC, Conseil général du Val-de-Marne, Région Bretagne, Ville d'Arcueil

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Poischiche Films, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le 29 mars 1988, la Sud-Africaine Dulcie September, représentante de l'ANC en France était assassinée devant son bureau, à Paris, dans le 10e arrondissement. Jusqu'à ce jour, aucune enquête n'a pu révéler les détails de ce meurtre politique, malgré de nombreuses pistes évoquées dans ce document. Ce film retrace le destin d'une jeune militante métisse du Cap, étudiante et militante dans un groupuscule gauchiste, arrêtée en même temps que Mandela, emprisonnée plusieurs années, puis exilée et assassinée en France par l'apartheid pour la libération de son pays. Dix ans après, Nelson Mandela rend hommage à travers elle aux militants parfois inconnus qui ont eux aussi écrit une page de l'histoire sud-africaine.

From 1984 to 1988, Dulcie September, a South African activist was the representative in France for the ANC (African National Congress). She was brutally murdered in Paris, in front of her office, on the 29th of March 1988. So far, no murder, no investigation could solve the full story of this political crime. Even if a lot is known about the implication of the South African special police force. This film tells the story of this so called "coloured" militant from Cape Town. Arrested in the 60s, at the same time than Nelson Mandela, jailed for years, then banished and murdered in France, her special destiny is not known from the public. Although through her life and dedication to the liberation movement, she wrote a page of the South African history.