film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jacques Rivette, le veilleur - 1 ) Le Jour - 2) La Nuit
© AMIP
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Il s'agit avant tout d'un portrait. D'un homme avant tout discret. Il y avait ce que nous savions de lui, et il y avait le reste que nous ignorions. Il y avait aussi l'image "officielle" de Jacques Rivette, joueur virtuose et nervalien, espiègle des mœurs du thé tre et de celles de la ville. Ce n'est pas cette image là que nous voulions de la nuit, du chien et du loup. Un veilleur de nuit en plein jour, veillant sur le temps alloué à tous et sur l'espace-Paris. C'est à ce Rivette-là que Jacques Rivette a prêté avec bonne volonté son concours.

"Créée en 1964 par Janine Bazin et André S. Labarthe, la série Cinéastes de notre temps (devenue Cinéma, de notre temps en 1989) renferme de multiples trésors. Cassavetes, Vigo, Pasolini, Oliveira, Kiarostami, Akerman et tant d'autres ont vu un épisode leur être consacré. Celui de Claire Denis n'est pas le moins fameux d'entre tous tant il a su mettre en lumière le si discret Jacques Rivette. Pour éclairer cette pudeur, la cinéaste collabore avec Serge Daney, qui connaît si bien son ami pour avoir partagé avec lui les pages des Cahiers du cinéma dans les années 1960. Daney emmène Rivette sur le terrain de jeu qui leur est commun : André Bazin, Fritz Lang, la Nouvelle Vague, Antonioni, Capra. Soit les mythes qui ont façonné la cinéphilie moderne. Mis dans la confidence, Rivette peut alors dérouler sa pensée. En témoigne cette réplique merveilleuse dans laquelle il s'interroge sur la longue durée des films contemporains : "Il faut beaucoup plus de temps maintenant pour aller de Miami à New York que du temps du Capra". Tout aussi réflexive que drôle, cette formule résume à elle seule l'amour fou de sa génération pour le cinéma."
(Tom Bidou - Visions du Réel)

"Created in 1964 by Janine Bazin and André S. Labarthe, the Cinéastes de notre temps series (which became Cinéma, de notre temps in 1989) possesses many treasures. Cassavetes, Vigo, Pasolini, Oliveira, Kiarostami, Akerman and so many others have had an episode dedicated to them. The one directed by Claire Denis is one is one of the most famous among them all, as it succeeded in bringing to light the so discreet Jacques Rivette. To illuminate this modesty, the filmmaker collaborated with Serge Daney, who knew his friend so well from having shared the pages of Cahiers du cinéma with him in the 1960s. Daney took Rivette to the playing field that they shared: André Bazin, Fritz Lang, the French New Wave, Antonioni, Capra. The myths that have shaped modern cinephilia. With Daney having won his confidence, Rivette could then unfurl his thoughts. As evidence, there is this marvellous reaction in which he wondered about the length of contemporary films: “We now need much more time to go from Miami to New York than in Capra's time." As reflexive as they are funny, these words alone sum up the crazy love his generation had for cinema."
(Tom Bidou - Visions du Réel)

Sortie en salles
  • Le 17 Mars 1993
Distinctions
  • 2020 : Visions du Réel - Nyon (Suisse) - Sections Maître du Réel Claire Denis