film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Arno, comme les hommes
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Belgique | 1999 | 60 minutes | Beta digital
  • Un film de Marc Dixon

Arno aime la vie, il aime les gens, il aime l'art, il aime le bon vin... Il suit toujours son instinct et son odorat. Il choisit ses musiciens parce qu'ils sont bons, différents et qu'ils ont un beau karma. C'est beau, un beau karma. Mais il ne fait ni dans la religion ni dans la politique, il n'a pas de message ; se considérant juste comme un chanteur de charme. Si le blues est une maison dans laquelle il peut toujours revenir, chez lui, il avoue ne rien posséder. D'ailleurs, il est toujours en voyage et c'est dans le train qu'il compose la plupart de ses chansons. D'un difficile réveil matinal aux derniers mots de la nuit, Arno le solitaire se livre dans un documentaire intimiste conçu comme un voyage dans l'espace et dans le temps. Tout à la fois road-movie et huis clos, une rencontre passionnante entre deux hommes en noir.

Arno loves life, he loves people, he loves arts, he loves fine wine... He always follows his intuition and his instincts. When choosing his musicians, they not only have to be good and different but they also have to have "good karma". He never deals with politics or religions in his work as he says, he has no message to give ; he considers himself as a mere crooner. He admits to not being attached to material possessions so the Blues remains the only home he has to go back to. From dawn till dusk, Arno the loner, unveils himself in this intimate documentary conceived as a journey through his life in space and time. Altogether, a road movie and a fascinating one to one between two men in black.