film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Afrikaan Strip-Tease
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Anny Romand

PRODUCTION / DIFFUSION

Cargo films, MJTV (Moi J'aime la Télévision)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Cargo films, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2000 | 50 minutes | DV Cam
  • Un film de Anny Romand

Pour les besoins d'un tournage en Afrique du Sud, l'actrice Anny Romand dut, quatre mois durant, s'astreindre à deux heures quotidiennes de voiture pour atteindre la plateau, puis pour en revenir. Chaque jour ou presque, un chauffeur différent venait la chercher. Un matin, pour tromper l'ennui des trajets, elle décida de filmer ses chauffeurs. À travers des questions anodines posées au fil des kilomètres, se dessinent des vies inattendues et des destins émouvants offerts à la caméra. La répétition des voyages pousse les chauffeurs à la confidence. Un soir, après le tournage, une femme débarque sur le plateau, les techniciens du film se sont cotisés pour l'offrir en cadeau d'anniversaire au réalisateur. Elle se livre à un strip-tease pour toute l'équipe. Le flm alterne le déshabillage de la femme aux confessions des chauffeurs. Les récits s'enchaînent, les vêtements tombent, les âmes se dévoilent, la femme est nue. Mais où est l'impudeur ?

In spring, during the making of a film in South Africa, the actress Anny Romand commuted for onehour each way to the set in Johannesburg. Over the course of four months, some fifteen chauffeurs drove her car : one morning, to combat the boredom, she decides to film her varied and mysterious drivers. Through the miles of their journeys and some simple questions, the experiences and destinies of people were revealed with a surprising depth and intensity. The repeating trips inspired confidence in the chauffeurs. One evening after the film had wrapped, the technicians offered a birthday present to their director : a young, white, South-African woman performing a strip-tease. "Afrikaan Strip-tease" intercuts the seductive dance of the comely woman and the chauffeurs confessions. The result is a stunning portrait of a world still reeling from centuries of torment followed by vast, rapid change and one whose human dimension remains largely cloaked to outsiders.