film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Va mourir !
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Caroline Swysen

PRODUCTION / DIFFUSION

TSR - Télévision Suisse Romande, Transparences Productions, France 2, France 2

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Transparences Productions, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0001-75B6-0000-H-0000-0000-N
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le 9 septembre 1996, jour de la rentrée des classes à Marseille, Khtab tue Nicolas dans la rue d’un coup de couteau dans le cœur. Les deux garçons avaient 15 ans. Ils ne se connaissaient pas. Khtab a provoqué Nicolas sans raison, comme il le faisait souvent dans la rue. Mais Nicolas, boxeur, s’est rebiffé, ignorant que son adversaire avait un couteau. Khtab purge actuellement une peine de prison de 10 ans. Le film repose sur un dialogue avec les amis des deux garçons, aujourd’hui âgés de 17-18 ans, et un groupe neutre d’adolescents marseillais. Les propos, surprenants d’authenticité et de profondeur, tendent vers un décryptage sensible et en amont de l’instant tragique qui a fait basculer la vie de Nicolas. À travers ces jeunes à la fois tendres, opaques et aliénés, perce un dysfonctionnement social, affectif et culturel beaucoup plus profond, qui affecte les générations et dépasse largement le drame survenu entre Khtab et Nicolas.

September 9th, 1996, the day of re-opening of schools in Marseille, France. This day, Khtab kills Nicolas, in the street, in broad daylight, with a stab right into the heart. Both boys were 15. They didn’t know each other. Khtab provoked Nicolas without any reason, like he usually did in the street. But Nicolas, who had learned boxing, hit back. He didn’t know that his opponent had a knife. Khtab is now serving a 10-year prison sentence. This film is based on a dialogue with friends of the two boys, now aged of 17 or 18, and a "neutral" group of Marseillais teenagers. Their words, astonishingly authentic and deep, lead to a sensitive "deciphering" of the tragic moment which has made Nicolas’s life collapse. Through theses tender, opaque and alienated teenagers appears a deeper social, emotional and cultural dis-functioning which affects all the generations and is widely beyond the tragedy arise between Khtab and Nicolas.