film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Vacances au pays
© Les Films du Raphia
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Allemagne, Cameroun, France | 2000 | 75 minutes | 35 mm
  • Un film de Jean-Marie Teno

"Un voyage qui traque le fantasme de modernité qui hante la société camerounaise. Après les ravages de l’esclavage et de la colonisation, le continent africain est confronté à une autre sorte d’anéantissement : l’éducation qui pérennise dans les consciences, un complexe d’infériorité et de dépendance vis-à-vis de l’Europe et établit dans la société une hiérarchie au bas de laquelle se trouve le villageois. En refaisant ce voyage que je faisais il y a trente ans de Yaoundé, la grande ville vers Bandjoun, mon village, pendant les grandes vacances, j'essaie de cerner les espoirs, les regrets, les peurs et les frustrations des gens ordinaires face aux changements qui leur sont imposés. Le film interroge avec ironie la notion de développement, associée en Afrique à une modernité "tropicale" qui se résume dans la formule suivante : tout ce qui vient d'Europe est moderne, tout ce qui est local est archaïque et doit disparaître. Il part à la recherche de cette humanité qui semble disparaître progressivement en même temps que s'impose le modèle unique et global." "Vacances au Pays" est une réflexion personnelle sur l’obsession de modernité, un modèle de développement pour le moins problématique qui tourne le dos au progrès pour se conformer à n’importe quel prix à ce moule, fait de misère sans fin pour les uns et d’un contestable assistanat fort rentable pour les autres. (Jean-Marie Teno

"A journey that tracks down the fantasy of modernity which haunts the Cameroon society. During the summer holidays, I made and another trip from the big city Yaoundé to Bandjoun my home village. The last time had been thirty years ago. My aim was to frustrations of ordinary people facing the changes forced upon them. The film ironically questions the notion of development, which in Africa is associated to a "tropical" modernity that can be summed up as follows : everything that comes from Europe is modern, everything local is archaic and must disappear. The film sets out on a search for the human dimension that is gradually disappearing, as the monolithic, global model is imposing itself." (Jean-Marie Teno)

Distinctions