film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Kazungu, le métis
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Canada, Belgique | 1999 | 52 minutes | Beta digital
  • Un film de Georges Kamanayo

L'auteur, né d'une union cachée au Rwanda et adopté par une famille belge à l'âge de 14 ans, va à la recherche de son père et de sa mère. Au travers de cette recherche d'identité, le film fait surtout le procès de l'époque coloniale africaine et d'un profond esprit d'intolérance à l'égard de l'amour entre une femme noire et un homme blanc qui ne pouvait ni être reconnu, ni être accepté, ni même être vécu. Les enfants nés de ces amours interdites s'en trouvaient reniés. Recueillis par l'Église catholique, qui tentait par là de dissimuler les fruits du péché, ils se retrouvaient, à l'indépendance du Rwanda, sans famille, sans racines, sans pays, sans culture propre, éloignés de leurs mères, sans reconnaissances de leurs pères, déplacés où qu'ils soient. Georges Kamanayo Gengoux a fait le choix de retrouver sa mère au Rwanda et son père en France pour mieux comprendre cet amour caché dont il est né, pour accepter, pour pardonner.

The author, born from a clandestine mixed relationship and adopted by a Belgian family at the age of fourteen, started a quest to find his maternal parents. Not only being a search for identity, the film also puts on trial the colonial spirit of Africa in the 50's and the deep intolerance towards mixed relationships which where, at the time, scorned up. The children from these clandestine loves were denied all social recognition and where taken in by the Catholic Church who attempted to hide the fruits of sins. Without any family, roots, or reference to any culture, taken away from their mothers, unrecognised by their fathers, theses children where displaced where ever they went. Georges Kamanayo Gengoux made the decision to try to find his mother in Africa and his father in France, to understand the clandestine love from which he is born, to accept it and to forgive.