film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Die Papierene Brücke
Pont de papier
Paper Bridge
© Filmladen
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ruth Beckermann

IMAGE

Nurith Aviv

SON

Josef Aichholzer, Reinhold Kaiser, Heinz Ebner

MONTAGE

Gertraud Luschützky

PRODUCTION / DIFFUSION

Filmladen

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Ruth Beckermann Filmproduktion, Sixpackfilm, Hoanzl Vertriebsges.m.b.H.

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le voyage de Ruth Beckermann à travers l'histoire de sa propre famille raconte à la fois l'histoire des juifs d'Europe centrale et celle d'une région. Ce voyage commence à Vienne où sa grand-mère a survécu à la guerre en se cachant et en se faisant passer pour muette. De Vienne, où sa mère est revenue d'Israël, elle nous entraîne dans les paysages d'Europe de l'Est, témoins de la persécution et de la destruction des juifs. Là-bas, en Bukovine, qui autrefois faisait partie de l'empire austro-hongrois et qui est ensuite partagée entre la Roumanie et l'URSS, elle rencontre les derniers membres des communautés juives.
La motivation du film, ce sont les souvenirs ; ce qui le rend plein de contradictions ; au milieu des tombes dans le grand cimetière juif de Seret, un vieil homme se réjouit d'être encore en vie et d'être même filmé. Une société américaine de télévision, qui tourne dans une reconstruction du camp Theresienstadt, engage des juifs viennois comme figurants, pour qu'ils paraissent "réellement juifs".
Le film est brutalement interrompu par des séquences prises dans les rues de Vienne, où l'antisémitisme connaît un nouvel essor. Mais les sentiments sur Vienne sont ambivalents ; le retour n'est pas la fin de la recherche." (Ruth Beckermann)

"Ruth Beckermann's journey through her own family's history at the same time tells the story of Middle Europe's Jews and of a region. It takes her from Vienna, where her grandmother survived the war by pretending to be dumb (going into the woods to remind herself of the sound of her own voice) and to which her mother returned from Israel, to the landscapes that witnessed the persecution and, against all the odds, the survival of the Jews in Bukovina, once part of the Austrian-Hungarian Empire and now divided between Romania and the USSR. The film is energised by memories and above all by paradoxes : in the Jewish cemetery in Secret an old man is pleasantly surprised at his ability still to cast an images strong enough to register on film ; a Hollywood company filming in a reconstructed Theresienstadt camp recruits Viennese Jews as extras, provided the look "really Jewish".
Beckermann's film also shows frightening images of the current upsurge of anti-Semitism in Austria. A long sequence shot of a car driving along a foggy road sums up the contradictory movement of the film : to find a way into the future by going into the past". (Ruth Beckermann)

À propos du film
Distinctions