film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
A comme Adrienne
© Dovfilm
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Belgique | 2000 | 115 minutes | 16 mm
  • Un film de Boris Lehman

Adrienne n'est pas ma mère. Elle n'est pas juive. Je l'ai rencontrée il y a cinq ans chez un ami à qui je venais emprunter un smoking en vue d'un gala pour mon film "Leçon de vie". Elle est venue voir le film et puis d'autres, et nous avons commencé à nous fréquenter. Un soir elle m'a invité chez elle et, à la fin du repas, elle a commencé à raconter un conte persan. Je lui ai dit que j'étais intéressé à venir filmer la semaine suivante. Adrienne a vécu quatorze ans en Iran, avec son époux. À la mort de son mari, elle revient à Bruxelles, près de ses enfants. Ayant appris le Persan, elle s'est attachée à recueillir et à traduire les contes populaires de la région de Khorassan. Si le cinéma a peut-être changé la vie d'Adrienne, Adrienne, elle, aura travaillé à changer la mienne.

Adrienne is not my mother. She is not Jewish. I met her five years ago, at Edouard's, where I'd gone to ask my friend to lend me a dinner jacket for the premiere of my film "Life Lessons". She came to see the film and we began to meet often. One evening she invited me to dinner, and at the end of the meal, she began to recite a Persian folk tale. I told her that I'd like to come and film it the following week. Adrienne lived in Iran for fourteen years, with her husband. When he died, she returned to Brussels to be near her children and grandchildren. Having learnt Persian and actively collected and translated the folk tales of the province of Khorasan. Film-making may have changed Adrienne's life, but Adrienne has certainly worked at changing mine.

À propos du film
Distinctions
  • 2000 : Filmer à tout prix - Bruxelles (Belgique) - Grand prix de la Communauté française de Belgique