film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Femmes du Niger - Entre intégrisme et démocratie
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Anne-Laure Folly

PRODUCTION / DIFFUSION

Amanou Production, Office de télévision nationale du Niger

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Amanou Production, Women Make Movies (WMM), La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Sur fond de dunes désertiques, la voix d'Agnès raconte la blague des femmes du Niger qui ont été voir Dieu pour qu'Il intervienne afin que la souffrance entre hommes et femmes soit désormais égale. Même Dieu est du côté des hommes au Niger... Alors que la démocratie s'implante en Afrique, sa mise en œuvre connaît des interprétations curieuses...
Au Niger, pays traditionnellement islamique où la polygamie est légale, intégrisme et tradition se mêlent pour exclure les femmes. Ainsi, lors des dernières élections de janvier 1993, les hommes ont voté par procuration pour leurs différentes épouses et filles, au nom d'un Coran qui leur interdirait le droit de vote... Des femmes émancipées ont été agressées dans les villes religieuses. Les biens des associations de femmes ont été brûlés. Une femme témoigne de son mariage forcé qui est pratique courante.
Structurées en associations dynamiques, elles sont les plus fervents défenseurs de la démocratie qui leur assure l'égalité de droit qui leur est encore refusée.

To a background of desert sandhills, Agnès' voice tells the joke about the women of the Niger who went to see God so that he should make the suffering of men and women to be the same. Even God is on the men's side in the Niger... Now that democracy is being set up in Africa its installation is accompanied by some strange interpretations... In the Niger, a traditionally Islamic country where polygamy is lawful, fundamentalism and tradition unite to exclude women. Thus at the last elections in January 1993, men voted by proxy for their different wives and daughters, in the name of a Koran which would forbid them the right to vote. Liberated women have been attacked in religious towns. The property of women's associations has been burned. One woman tells of her forced marriage which happens frequently. Grouped in dynamic associations they are the most fervent defenders of Democracy which gives them the equality of rights they are still refused.