film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dylan Thomas, fils de la vague
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jules-César Muracciole

AUTEUR(S)

Laurent Georjin

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films Pénélope, France 3

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

France Télévisions, PMP (Pénélope Morgane Production), Bpi - Bibliothèque Publique d'Information

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dylan Thomas est mort en 1953. Plus de dix sites internet lui sont consacrés. Peu d'utilisateurs du Web sont ses contemporains et, pourtant, la figure mythique de l'homme, de l'écrivain, du poète et du marginal notoire perdure. L'homme qui a réinventé la poésie en langue anglaise (dixit Lawrence Durrel) est né en 1914, dans l'une des régions les plus désolées de l'Angleterre, le Pays de Galles. Très tôt, c'est par la mer, la mort, la solitude et la difficulté d'être que le talent unique de Dylan Thomas va émerger. Sa reconnaissance sera aussi fulgurante que sa vie difficile à cerner. C'est cette modernité que ce documentaire tente de démontrer, à travers sa poésie, son travail en tant que dramaturge, scénariste, auteur de pièces radiophoniques et conférencier exubérant, mais aussi à travers l'homme, éthylique notoire, pour comprendre et retrouver l'écriture, le souffle vital des images que le poète a su inventer.

There now exist more than 10 web sites on the poet Dylan Thomas, who died in 1953. Few web-users belonged to his generation and yet, the legendary figure of the man, the writer, the poet, and the outsiders remains very much alive. The man who reinvented English-language poetry (dixit Lawrence Durrel) was born in 1914, in one of the most desolate parts of Great Britain : Wales. The sea, death, loneliness and existential pain forged Thomas's unique talent. Recognition was almost as dazzling as his ambiguous life was troubled. It is this very modernity that this documentary seeks to demonstrate, through his poetry, his work as dramatist, screenwriter, radio playwright and high-spirited lecturer, but also the man, the notorious alcoholic, in order to understand and rediscover the writings, the vital breath of images that sprang from the poet's imagination.