film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dozulé, scénario d'une apparition
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Patrick Manain

AUTEUR(S)

Georges Bertin

PRODUCTION / DIFFUSION

Odysseus Productions, SFRS (Service du Film de Recherche Scientifique), TV 10 Angers, TV 10 Angers

PARTICIPATION

CNC, IRFA

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Odysseus Productions, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2000 | 57 minutes | DV Cam & Betacam SP
  • Un film de Patrick Manain

Chaque 28 mars, la haute butte de Dozulé, en Normandie, est le théâtre d'un rassemblement de foules ferventes autour d'une croix blanche plantée en haut d'une prairie. C'est à cette date qu'en 1972, Madeleine Aumont, une mère de famille de 48 ans, aurait vu une croix glorieuse se dresser dans le ciel. Jusqu'en 1978, elle est l'objet d'une cinquantaine "d'apparitions". La bonne foi de la "voyante" est dépassée et souvent trahie par les initiatives d'associations ou de sectes qui se développent et cherchent à s'approprier le "message" des "apparitions" qui exigent en particulier l'érection d'une croix de 738 mètres de haut ! Tel est le terrain choisi par Georges Bertin, anthropologue, et le groupe de recherche sur l'Imaginaire de l'Université catholique de l'Ouest, pour mener leur enquête. En s'appuyant sur les témoignages des différents "acteurs" dont Madeleine Aumont, ainsi que ceux des pèlerins, le film rend compte des processus psychosociologique de ces "manifestations" et de leurs exploitations. Ces apparitions sont à la source de croyances, de mouvements populaires et de cultes qui peuvent même susciter d'autres manifestations "surnaturelles", sans oublier les récupérations idéologiques, politiques ou simplement commerciales

Every year on March 28th, an ardent throng gathers round a white cross in a field – that of the Haute Butte in the village of Dozulé, Normandy. In 1972, 48-years-old mother Madeleine Aumont, saw a glorious cross appear in the sky. Until 1978, she witnessed fifty such "apparition". By chronicling the testimonies of Madeleine Aumont and the various players in the drama – including those of the pilgrims – the film examines the psycho-sociological process involved in the "revelation" and their exploitation.