film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Homemad(e)
© Ruth Beckermann Filmproduktion
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Marc-Aurel-Strasse, Vienne : le dernier marchand de vêtements juifs encore en activité dans ce qui fut le quartier du textile, l'hôtelier iranien, et le Café Salzgries avec ses habitués...
De l'été 1999 au printemps 2000, Ruth Beckermann a entrepris une série de petites excursions sur le pas de sa porte et tout autour, et a interrogé son environnement avec l'aide de sa caméra. "Chacun imagine sans peine à quoi ressemble une rue dans la vieille ville de Vienne. Ce qui m'intéresse, ce sont les gens, leurs discussions et leurs gestes, leurs petites affaires et leurs grandes réflexions, ou tout simplement leurs allées et venues."
L'année est marquée par le passage des saisons, mais aussi par le changement de gouvernement. Un Autrichien sur trois a voté pour Jörg Haider et son parti d'extrême droite. Toute l'agitation politique se reflète au café, qui constitue, pour citer Alfred Polgar "une vison du monde". Une vison qui consiste pour l'essentiel à éviter de le voir. Y a-t-il seulement quelque chose à voir ?

Marc-Aurel-Strasse, Vienna : the last surviving Jewish textile merchant in what in former days was the textile district, the Iranian hotel proprietor and the Café Salzgries with its regular... From summer 1999 until spring 2000, Ruth Beckermann undertook a series a series of small journeys on an around her own doorstep and investigated her locality with the help of a film camera. "Anyone can imagine what a street in the oldest part of Vienna looks like. What interests me are the people, debating and gesticulating, machinating and speculating, or just simply perambulating past." The passing of the year is marked not only by the changes of seasons, but also by a change of government. One in three Austrians voted for Jörg Haider of the extreme right-wing Freedom Party. The film shows how the political turmoil is reflected in the coffeehouse, which constitutes, to quote Alfred Polgar, "a world-view. A view whose furthermost essence is to avoid viewing the world. After all, what is there to see there ?"

Distinctions
  • 2001 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques