film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Huntsville, la colonie pénitentiaire
© Sancho&Co
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Frédéric Biamonti, Olivier Lamour

IMAGE

Jean-François Boucher

SON

Jean-Luc Verdier

MONTAGE

Barbara Doussot

PRODUCTION / DIFFUSION

Antoine Martin productions, France 2, France 2

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Sancho&Co, ADAV, La Maison du doc, Vimeo On Demand

ISAN : ISAN 0000-0001-90F0-0000-7-0000-0000-G
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le jour se lève à Huntsville, Texas. Dans la rue un rassemblement hétéroclite d'hommes et de femmes, de tous âges et de toutes conditions se rassemblent. Ils forment la nouvelle session de formation des futurs gardiens de prison. Les cours sont théoriques mais aussi pratiques. Qu'importent les capacités des uns et des autres, le temps presse : on manque cruellement de gardiens. Le Texas a multiplié par dix en dix ans le nombre de ses prisons. Le département de Justice est le premier employeur de l'État. À Huntsville, au Texas, on recrute plus d'une centaine de gardiens par quinzaine : il faut savoir que cette petite ville compte près de huit pénitenciers, pour une population de 35 000 personnes. Ce film, sans commentaires, suit les habitants d'Huntsville qui vivent de cette économie carcérale, et dresse un constat verglaçant d'une dérive sécuritaire qui "judiciarise" tous les événements de la vie quotidienne.

The day gets up to Huntsville, Texas. In the street a heteroclite assembling of people and women, any ages and any conditions : they form the new training course of the new prison guards. Courses are theoretical but also practical. The physical abilities of some and the others are not important : time is urgent : one lacks cruelly guards. Texas has multiplied by ten in ten years the number of its prisons. The department of Justice is the first employer of the State. In Huntsville, the Texas department of Justice recruits more than a hundred guards each fifteen days : this town counts eight penitentiaries, for a population of 35,000 persons. This film, without comments, follows the inhabitants of Huntsville who live by this prison economy, and raise a frozen report of a security drift which put in front of the law all the events of the daily life.

Distinctions