film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
El Batalett - Femmes de la Médina
© L' Yeux ouverts
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Belgique, France | 2000 | 60 minutes | DV Cam
  • Un film de Dalila Ennadre

L'action se situe au cœur de l'ancienne Médina de Casablanca, un quartier historique de la cité marocaine. Le film fait le portrait d'un groupe de femmes qui vivent là depuis leur enfance. Ensemble, elles donnent une image complexe de la femme populaire marocaine, femme moderne et urbaine, loin des clichés qui la décrivent soumise ou lascive telle que dans l'imaginaire transmis depuis les orientalistes. Entre rires et larmes, la réalisatrice a partagé leur quotidien durant plusieurs mois au hammam, dans leur foyer et dans les rues de l'ancienne ville... À travers le regard de ses Batalett (héroïnes) qui ré-inventent chaque jour un petit monde à elles, nous vivons des événements majeurs du Maroc de l'an 2000 : de la mort du roi Hassan II (août 1999) à la marche des femmes pour leurs droits (mars 2000), ou des réalités de l'immigration et des galères pour survivre...

This film is set up in old Medina, a historic quarter of Casablanca. It is the group portrait of women who have lived here since childhood. Together they provide a complex image of the popular Moroccan woman, a modern and urban woman, which has nothing to do with the oriental clichés that picture her as submissive and lascivious. Amid laughter and tears, the director shared their daily lives for several months, at the hammam, in their homes and in the streets of the old city... through the viewpoints of these Batalett (heroines) who daily improvise a small world of their own, we relive the historic highlights of Moroccan society today : the death of King Hassan II in August 1999, the women's march for their rights in March 2000 as well as the realities of immigration and the hardships of survival...

Distinctions
  • 2001 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques