film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Delphine Seyrig : portrait d'une comète
© Les PCT Cinéma-Télévision SA
1/2
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Les PCT Cinéma-Télévision SA , Aquarius films production

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la Culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

À travers ce portrait, Jacqueline Veuve a voulu rendre hommage à Delphine Seyrig, évoquant non seulement la comédienne mythique mais aussi la féministe acharnée et finalement l'amie. De "L'Année dernière à Marienbad" (1961) d'Alain Resnais à "India Song" (1975) de Marguerite Duras, Delphine Seyrig fut une authentique incarnation de la beauté à la voix envoûtante. Mais, depuis sa mort, il y a maintenant dix ans, bien qu'elle ait joué dans une trentaine de pièces de théâtre et une cinquantaine de films, aucun livre ne lui a été consacré. Paierait-elle aujourd'hui – comme déjà de son vivant – le prix de ses virulentes positions féministes ? Comme le dit l'un de ses amis interviewé dans le film : "De Marienbad aux barricades, ce n'est plus la même femme. Et, quand on casse son image, c'est très difficile de recoller les morceaux". Avec sensibilité, Jacqueline Veuve nous fait découvrir les facettes cachées de cette "comète" qui disait : "Tout ce que l'on veut de moi, je peux le devenir"

Jacqueline Veuve wanted to pay cinematic tribute to Delphine Seyrig, not only in terms of her as a legendary actress but also as a passionate feminist, and friend. From Alain Resnais' "Last Year at Marienbad" (1961) to Marguerite Duras' "India Song" (1975), Delphine Seyrig was the really incarnation of beauty, with a spellbinding voice. Yet, since her death ten years ago, and despite the thirty plays and fifty films to her credit, there has been no television programme, no book about her. Is she now paying the price – as she did in her lifetime – for the uncompromising feminist positions she took ? As one of her friends comments in the film: "From Marienbad to the barricades, it's hardly the same woman. And when you shatter your image, it's very difficult to pick up the pieces." Jacqueline Veuve reveals with great sensitivity the hidden facets of this "shooting star" who used to say "I can become anything I'm asked to be".

Sortie en salles
  • Date de sortie non définie à ce jour
Distinctions
  • 2001 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques