film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Un ticket de bains-douches
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Didier Cros

PRODUCTION / DIFFUSION

Novi Productions, Centre audiovisuel de Paris, Forum des Images, La Cinquième, ARTE France

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Novi Productions, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0002-0437-0000-S-0000-0000-R
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Novi Productions

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Créé en 1988 pour constituer la mémoire audiovisuelle de Paris, le Forum des images célèbre depuis le cinéma sous toutes ses formes : fictions, documentaires, animation, longs et courts métrages, séries télévisées, films sur ordinateurs…
    En savoir plus
  • France | 2000 | 50 minutes | Betacam SP
  • Un film de Didier Cros

"Aux "bains-douches", corps et âmes ne font qu'un. L'attention que Michel, Jacques et Marie portent à leur corps est une raison d'être au sens le plus noble du terme. Forcément dégagé de ses aspects superficiels, le corps ne parle ici que de l'essentiel. Il nous dit à tout instant qu'il est vraiment habité par la présence de l'homme. En se manifestant de la sorte, il nous incite à plus justement percevoir le nôtre. En nous rappelant sa vérité, il nous rapproche de l'autre parce qu'il parle aussi de nous-mêmes... À l'occasion de cette rencontre avec le bain public, j'ai appris que du lieu de son corps, on pouvait faire une prise de position, un espace de lutte, de résistance. J'ai appris aussi que se décider en silence, et chaque jour, sur le devenir de son corps, c'est déjà clamer ce que l'on est encore. Même si durement, même si simplement..."

"At the public baths, body and soul are but one. The attention that Michel, Jacques and Marie give to their body is their reason for living, in the noble sense of the term. Inevitably, once the body has been pared of its superficial aspect, it speaks only of what is essential. It tells us that, at each instant, the body is really inhabited by human presence. Seeing this, we are encouraged to investigate a truer perception of our own body. We are reminded of its truth, and thus feel closer to others because it talks about ourselves... On discovering this world of the public baths, I learnt that the body offers a space from which to take a standpoint, to fight, to resist. I also learnt that making silent decisions, day in day out, on what your body is to become, means shouting out what you are. Even if it is hard, even if it is simple..."

Thématique
Distinctions