film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Arash Nassiri
© D.R.
1/1

Arash Nassiri est un artiste franco-iranien né à Téhéran en 1986. Il vit et travaille à Paris.

Après un passage aux Beaux-Arts de Paris, un échange à Berlin pour étudier la relation entre art et technologie, et une carrière aux Arts-Décoratifs à Paris pour étudier la photographie et la vidéo, il termine ses études au Fresnoy de Tourcoing.

Arash Nassiri utilise des lieux comme cadres pour produire son travail, à la manière du Land Art. Ces lieux peuvent être très spécifiques, comme un bâtiment en ruine, ou une ville entière comme dans la vidéo Teheran-Geles, où Los Angeles est utilisée comme représentation de Téhéran. Est ainsi engagée une discussion entre deux pôles opposés : la matérialité et la virtualité du lieu. "J'aime imaginer mes projets en tant qu'ambassades. Ce sont des représentations d'espaces spéculatifs, où nos idéologies peuvent devenir visibles et malléables".

Ses films ont été présentés dans de nombreuses expositions et festivals en France et à l'étranger tels que la Triennale d'Istanbul (2010), la Biennale d'Architecture de Venise, la Biennale de Lyon dans le cadre du Palais du Tokyo, Le Parfait Flâneur (2015), Fundacio Sunnol, Barcelone (2016), le Musée de l'Himalaya de Shanghai (2016), et la Berlinale (2018).

Arash Nassiri a reçu le Prix du meilleur court métrage expérimental au festival Côté Court de Pantin ainsi que le RMIT University Award du meilleur court métrage expérimental au Melbourne International Film Festival.

(Source : Festival Côté Court)