film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Pierre Perrault
© D.R.
1/1

Pierre Perrault, après des études de droit, devient en 1956 auteur radiophonique à Radio Canada. Au fil des ans, il écrira aussi des dramatiques pour la télévision. Avant son entrée à l'Office national du film du Canada, une série de films intitulée Au Pays de Neufve-France marque son passage au cinéma.

En 1963, il réalise, avec Michel Brault et Marcel Carrière, Pour la suite du monde, documentaire poétique et ethnographique sur la vie des habitants de l'Isle-aux-Coudres, souvent cité comme l'un des meilleurs exemples du cinéma direct, mais plus proche cependant de la tradition de Flaherty.

En effet, la reconstitution pour le film d'une pêche aux marsouins abandonnée depuis trente-sept ans est revendiquée par les auteurs. Pierre Perrault réalise d'autres longs métrages avec les mêmes habitants de l'Île-aux-Coudres : Le Règne du jour (1966) et Les Voitures d'eau (1968).

Avec Un pays sans bon sens ! (1970) et L'Acadie l'Acadie ?!? (1971), Perrault accompagne le réveil acadien et aborde la lutte des peuples minoritaires pour préserver leur identité. Ensuite, il entreprend deux cycles parallèles, l'un sur l'Abitibi, une région de l'ouest du Québec, sur le passé et le présent des colons qui la peuplent, l'autre sur les Amérindiens, ceux qui étaient là avant.

Au début des années 80, il entreprend de raconter la chasse et les chasseurs dans La Bête lumineuse (1982). De 1987 à 1991, ce sera l'ultime voyage, en plusieurs étapes, au Grand-Nord, sur la terre d'Ellesmere, à quelques kilomètres du Pôle. De cette aventure qui le conduira à la rencontre du bœuf musqué naîtront ses deux derniers films : Cornouailles (1994), puissante métaphore sur l'occupation du territoire, avec le bœuf musqué comme symbole de la résistance, et L'Oumigmag ou l'Objectif documentaire (1993), dans lequel le cinéaste livre en un véritable testament cinématographique sa réflexion sur la démarche documentaire.

+ Filmographie et bibliographie complète, Encyclopédie de l'Agora
+ Visionner ses films
+ Entretien avec Pierre Perrault par Gwenn Scheppler et Ysabel Escriva
+ Article dans Séquences, revue de cinéma, janvier 1983
+ Critikat, à propos de la rétrospective à la Cinémathèque Française
+ Film(s) sur l'auteur
+ Écrit(s) sur l'auteur

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur

Page:1/2