film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Sylvaine Dampierre
© D.R.
1/1

Sylvaine Dampierre est une réalisatrice d’origine guadeloupéenne qui brille par ses multiples casquettes.
Après des études de Lettres et un diplôme des Arts décoratifs de Paris, elle a été monteuse jusqu'en 1998.
Aux côtés d’Alain Moreau, Sylvaine Dampierre a participé à la création de Télé-Rencontres, premier canal interne de télévision à la Maison d’arrêt de la Santé, à Paris.
Elle a intégré en 1993 l’équipe des Ateliers Varan, Centre d’Initiation à la réalisation de documentaires créé par Jean Rouch, en tant que formatrice.
Elle a réalisé des documentaires parmi lesquels les quatre films de la collection D’un jardin, l’autre qui ont pour point commun de révéler l’existence de jardins à vocation sociale : un jardin ouvrier au pied de l’usine Renault Billancourt (L’Île en 1998), un jardin en milieu carcéral (Un enclos en 1999), un jardin d’insertion à l’île de la Réunion (La Rivière des galets en 2000) et des jardins communautaires à New-York (Green Guérilla en 2003).
Ses films abordent la question de l’ancrage et de l’enracinement, les liens qui unissent l’homme à la terre même dans les territoires contaminés par la catastrophe de Tchernobyl en Biélorussie (Pouvons-nous vivre ici ? en 2002).


Avec Le Pays à l'envers (2009), Sylvaine Dampierre dirige son premier long métrage (1h30), dans lequel elle part sur les traces de son patronyme, de ses racines et de son histoire personnelle en Guadeloupe, elle qui a grandi en métropole, et tend un miroir à la France sur son passé colonial.

+ Site de l'auteur(e)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Montage