film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Robert Bober
© John Foley / Éditions P.O.L
1/1

Robert Bober est un réalisateur, metteur en scène et écrivain français d'origine allemande, né en 1931 à Berlin. Réalisateur pour la télévision depuis 1967, il est l'auteur de près de cent-vingt films documentaires.

En août 1933, la famille Bober fuit le nazisme et s’installe à Paris. Robert Bober quitte l’école après le certificat d’études primaires. Il a été successivement tailleur, potier et éducateur. Dans les années cinquante, Bober rencontre François Truffaut, puis devient son assistant sur les films Les Quatre Cents Coups (1959), Tirez sur le pianiste (1960) et Jules et Jim (1962).

Dans les années 60 et 70, ses films explorent principalement la période de l'après-guerre et les conséquences de l'Holocauste.

En collaboration avec Pierre Dumayet, il réalise des portraits d'auteurs tels que Paul Valéry, Gustave Flaubert ou encore Georges Perec. En 1979, il réalise un documentaire en étroite collaboration avec ce dernier, Récits d'Ellis Island.

Pour la collection Lire, c’est vivre (de 1977 à 1985), toujours avec Pierre Dumayet, il réalise de nombreuses émissions sur la culture juive : Les Récits hassidiques, Gog et Magog, deux émissions d’après Martin Buber, Du côté du Talmud, mais aussi Le Compagnon du tour de France de George Sand, Les Dernières Cartes d’Arthur Schnitzler, Pierrot mon ami de Raymond Queneau ; un travail de mémoire imprègne ses films.

Aujourd'hui, considéré comme l'un des réalisateurs de documentaires les plus renommés notamment en France, il anime et participe à différentes rencontres publiques, des ateliers, ainsi que des débats et dialogues en milieux universitaire et scolaire.

Il a écrit plusieurs livres, tous édités par P.O.L. : Quoi de neuf sur la guerre ? (1993), Berg et Beck (1999), Laissées-pour-compte (2005), On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux (2010). En 2017 est paru un livre tiré de son film Vienne avant la nuit, qui reprend des images du film ainsi que son titre, des documents historiques, le texte écrit par Robert Bober lui-même et qu’il dit en voix off, augmenté par rapport au film.

Robert Bober a obtenu le Grand Prix de la SCAM 1991 pour l’ensemble de son oeuvre.


(Source : La Scam, Tënk et Vendredi Distribution)

+ Écrit(s) sur l'auteur

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur

Page:1/3